Le parapente et le deltaplane ont de nombreux points en commun. Ils volent aux mêmes endroits grâce aux mêmes phénomènes physiques et sont tous deux affiliés à la FFVL (Fédération Française de Vol Libre). Leur différence vient de leur structure.

 

Brevet initial 

Le brevet initial atteste la compétence à voler en autonomie en conditions calmes sur site connu (souvent celui de l‘apprentissage). Cela correspond au niveau vert de la fiche de progression du pilote et valide le premier cycle.


Conditions : 12 ans révolus pour commencer les leçons et 14 ans révolus pour passer son brevet.


Ce brevet comprend 2 parties :

- Une évaluation théorique: réalisée par un moniteur d’Ecole Française de Vol Libre (EFVL) sous la forme de son choix (entretien, oral, QCM…..) portant sur les sujets théoriques tels que définis sur la fiche de progression entre les niveaux blanc et vert.

- Une évaluation pratique : réalisée par un moniteur d’Ecole Française de Vol Libre qui valide l’acquisition du niveau vert de la fiche de progression. Pas d’examen sec.

 

Brevet de pilote 

Après validation du premier cycle par le brevet initial, le brevet de pilote atteste sur la nouvelle version du passeport de vol libre (édité en 2004) les compétences suffisantes pour rechercher les informations qui permettront de voler ou non en fonction du site et des conditions. Ces compétences doivent permettre au pilote de gérer en sécurité son évolution sur site en conditions aérologiques modérées et de maîtriser le vol en dynamique (niveau  bleu de la progression). Il valide le deuxième cycle (niveau bleu). 

 

Condition de délivrance : 14 ans révolus, Licence élève ou volant FFVL

 

Ce brevet comprend 2 parties :

- Une évaluation théorique sous forme de questionnaire à choix multiples de 60 questions à réaliser en 1 heure, portant sur les contenus théoriques tel que définis sur la fiche de progression  jusqu’au niveau bleu. Son organisation dépend du Responsable Régional de la Formation (RRF) qui en délègue souvent la prérogative aux écoles ; c’est le cas en Midi-Pyrénées.

- Une évaluation pratique qui est menée par un moniteur d’EFVL et certifiée par le DTE sur le passeport de vol libre. 

 

Une fois ces deux parties acquises, le DTE adresse le passeport de vol libre au RRF qui certifie.

 

Le brevet confirmé 

 

Après validation du deuxième cycle par le brevet de pilote, le brevet de pilote confirmé atteste la compétence à optimiser  l’exploitation de l’aérologie du jour à la fois en terme de pilotage, d’analyse, de respect des règles et d’état d’esprit. Il valide le troisième cycle (niveau marron).  Le brevet de pilote confirmé permet de pratiquer en compétition et d'accéder aux qualifications fédérales (qualification biplace, monitorat, accompagnateur, …).

 

Condition de délivrance 16 ans révolus, Licence FFVL, brevet de pilote.

 

Il est composé de 2 parties : 

- Une évaluation théorique sous forme d’un questionnaire à choix multiples de 30 questions et de 2 questions ouvertes à traiter par écrit, portant sur les contenus théoriques du niveau marron. Son organisation dépend du Responsable Régional de la Formation (RRF) qui peut déléguer aux cadres techniques ou à un membre de l’équipe régionale de formateurs.

- Une évaluation pratique : niveau technique correspondant au niveau marron de la fiche de progression validé par un moniteur d’EFVL et certifié par le DTE de cette école. L’EFVL sollicitée doit faire partie de la liste des écoles habilitées à valider ces parties pratiques (se renseigner auprès du RRF ou des cadres techniques).

 

Pour plus d'information rapprochez vous de la Fédération Française de Vol Libre