La formation du PPL avion se déroule soit en aéroclub soit dans un FTO, elle comporte une partie théorique et une partie pratique.

La partie théorique (examen théorique) du PPL avion : 

L'examen PPL avion comporte 120 questions (à choix multiples) portant sur les chapitres ci-dessous. Il faut obtenir 75 % des points alloués pour être reçu à cet examen écrit. L'examen théorique peut être passé en plusieurs fois mais étalé sur 12 mois maximum (Il n'y a pas de limite de passage ou de sessions maximum). Le candidat a alors 24 mois pour passer l'épreuve pratique et obtenir sa licence PPL avion.

A - Réglementation (24 questions) 

B - Mécanique du vol (connaissances générales de l'aéronef, principe du vol - 24 questions)

C - Préparation du vol (performances, navigation, météorologie, procédures opérationnelles - 44 questions)

D - Facteurs humains (performances humaines et ses limites - 12 questions)

E - Communication (16 questions)

 

La partie pratique (examen pratique) du PPL avion:

La partie pratique PPL avion comprend un minimum réglementaire de 45 hdv (heures de vol)

La formation au PPL avion comprend aussi une initiation au VSV (Vol Sans Visibilité). Cette initiation vous apprendra à faire des virages de 180°, vous permettant ainsi de savoir faire demi-tour même si vous êtes dans un nuage.

L'épreuve pratique PPL avion est faite sous contrôle d'un examinateur FE (flight examiner) habilité par l'autorité. Le programme pratique comprend 5 sections (Opérations avant le départ, Maniabilité, Procédures en route, Procédures d'approche et d’atterrissage, Procédures anormales et urgences) et des tolérances sont définies (programme et tolérance définie dans le FCL1). Si on échoue à une seule section, on peut repasser cette section dans les 6 mois. Si on échoue à plus d'une section, on doit tout repasser.

Si vous obtenez toute vos sections, vous êtes donc Pilote Privé et vous recevez directement une attestation provisoire valable 2 mois avant de recevoir votre licence définitive.

 

Privilèges du PPL avion :

- Voler seul en France et en emportant des passagers (sans rémunération) sur le type d'avion sur lequel vous avez obtenu votre PPL (pour voler sur un autre avion, vous devrez reprendre quelques heures de vol avec un instructeur de votre aéroclub pour être qualifier sur cet avion)

- Voler en Europe (aux mêmes conditions que la France) si vous parlez la langue du pays survolé et tout en respectant de la réglementation en vigueur.

- Une fois que vous aurez obtenu votre PPL, vous pouvez prétendre passer des "extensions" à votre PPL, comme le vol de nuit, une qualification sur un type d'avion différent de celui sur lequel vous avez été formé, etc.

 

Conditions à remplir pour le PPL Avion :

- Pas d'âge minimal pour débuter la formation PPL avion

- Détenir un certificat médical de classe 2 (ou 1)

- 16 ans révolus pour le premier lâcher solo.

 

Pour se présenter au test pratique PPL avion il faut avoir :

- 17 ans révolus

- 45 h de vol dont au moins :

     -- 25 h en double commande

     -- 10 h de vol en solo supervisées par son instructeur dont au moins :

          --- 5 h de vol solo sur la campagne

          --- un vol solo comportant une navigation d'au moins 150 mile nautiques (280 km) avec 2 atterrissages complets intermédiaires.

 

Sur les 45 h de vol exigés, 5h peuvent être faites avec un instructeur sur un entraîneur au vol ou un simulateur agréé.

 

Infos +

Durée approximative en aéroclub :  +/- 12 mois* selon l'endroit ou vous faites votre formation et surtout de la météo

Durée approximative en FTO :  +/- 3 mois** selon l'endroit ou vous faites votre formation et surtout de la météo

Coût approximatif PPL avion : +/- 8.000 € 

 

* Le temps de formation PPL avion dépend de plusieurs critères. Certaines personnes ont plus de disponibilité que d'autres, assimilent les choses plus vite, etc. 

En aéroclub, tout dépendra également de la disponibilité des instructeurs, de la météo de votre terrain, et aussi de votre budget ! 

** Pour une formation complète pilote de ligne, optez directement par la case FTO, le budget y sera peut être plus conséquent mais le temps beaucoup moins long.

 

Pour plus d'information rapprochez vous de la Fédération Française Aéronautique.